Les soins

A l’issu du diagnostique différentiel, qui se compose de 4 temps :

  • interrogation,
  • olfaction / audition,
  • observation (la langue)
  • et palpation (des pouls radiaux tout particulièrement)

le sinopraticien choisira le type de soins en accord avec l’usager.

  • Les remèdes chinois :
    pharmacopée chinoise
    Ils utilisent des plantes entières ou concassées en décoction ou en poudres concentrées ainsi que certains minéraux. Les médecins chinois ont accumulé un volumineux corpus de données au fil du temps. Aujourd’hui, la pharmacologie et la recherche continuent d’approfondir cette science, tandis que les sinopraticiens contemporains élaborent de nouveaux traitements, de mieux en mieux adaptés aux maux de notre époque. Les remèdes chinois sont donc une approche vivante. Certaines des plantes utilisées couramment en Médecine Traditionnelle Chinoise nous sont d’ailleurs familières, la réglisse ou la verveine, par exemple.

 

  • L’Acupuncture, la Moxibustion et les Ventouses :
    Acupuncture
    L’acupuncture influence les fonctions corporelles de façon ciblée à travers des points spécifiques localisés à la surface du corps. Elle sert à rétablie l’équilibre de la circulation de l’energie (Qi).La moxibustion réchauffe les points d’acupuncture par la combustion de feuilles séchées d’artemisia vulgaris (armoise) parfois appelée laine de moxa. L’armoise est une plante médicinale que l’on trouve en Asie tout comme en Europe. Il est également possible de réchauffer un point avec un bâtonnet de moxa constitué de feuilles d’armoise roulées comme un cigare.La technique des ventouses stimule les méridiens à l’aide de verres à ventouses. La thérapie par les ventouses convient surtout pour traiter les couches externes telles que les muscles et la peau.

 

  • La diététique ou diétothérapie :
    Diététique chinoiseL’art de se nourrir sainement pour traiter et prévenir les pathologies, également un moyen efficace à plus ou moins long terme de préserver la vie. Elle obéit aux mêmes principes que la pharmacopée.

 

  • Le modelage TUINA :
    Le Tui Na agit sur les différentes parties et fonctions du corps, même internes.
    Il élimine les tuinablocages et stimule les capacités d’autoguérison de l’organisme. Il favorise la circulation sanguine et énergétique et contribue à diminuer la douleur. Souvent employé en combinaison avec d’autres thérapies de la MTC, le modelage chinois est utilisé pour soulager un grand nombre de maux courants (rhume, migraine, constipation, nervosité) et d’affections liées au système musculosquelettique (tendinite, bursite, douleurs articulaires).On peut aussi y avoir recours simplement comme modelage de détente ou pour une « harmonisation énergétique ».

 

  • Le Qi Gong :
    Qigong
    C’est un ensemble d’exercices de santé et de soins permettant de prévenir les déséquilibres sources des maladies, d’améliore et de conserver la santé, dans la conscience du mouvement et de la respiration.